Tables rondes

Un des volets du poliScope consiste en un partenariat entre la faculté et le département de l’instruction publique. C’est dans ce contexte que nous avons mis sur pied une série de rencontres entre ses chercheurs/euses et des classes d’élèves de Collèges, Cycles d’orientation, et Ecoles de culture générale du canton de Genève.

Le thème

Le premier thème sélectionné par le groupe pilote est celui des migrations. Ce thème englobe plusieurs questions socialement vives, abordées au quotidien et qui touchent les élèves du secondaire, parmi lesquelles l’accueil réservé aux immigrés en Suisse et dans les pays voisins, le débat politique en Suisse cristallisé par des initiatives de partis politiques conservateurs, les tensions autour de difficultés économiques que certains attribuent à l’immigration, la montée de la xénophobie dans plusieurs pays d’Europe, le sort incertain des milliers de réfugiés qui fuient la Syrie et d’autres pays en guerre, les catastrophes vécues par de nombreux migrants sur le chemin de l’exil, …

L’objectif des ces rencontres est de mener une réflexion autour de la question migratoire et de la régulation des flux à l’échelle nationale et internationale.

Jeu de rôle, présentation de Bernard Debarbieux, Doyen de la Faculté des Sciences de la Société

Le jeux de rôles

L’idée retenue est de proposer aux classes du secondaire un jeu de rôles permettant d’ouvrir sur une perspective large et équilibrée l’analyse des processus migratoires, ancrée notamment dans l’observation par les élèves de leur environnement et l’étude de données empiriques.

Ces rencontres permettent aux chercheurs/euses de la Faculté et aux enseignants et élèves des écoles du canton de Genève d’interagir en capitalisant sur les connaissances et savoir-faire des uns et des autres. Il ne s’agit pas simplement de transmettre un savoir académique aux élèves, mais bien de les responsabiliser face à la construction des savoirs.

Cette démarche met les élèves dans une posture active (les élèves doivent se mettre à la place de l’un ou l’autre des acteurs du système migratoire et “jouer” pleinement leurs rôles). Ils sont invités à prendre la parole lors d’une table ronde afin de défendre un point de vue en s’appuyant sur des arguments construits.

Les chercheurs/euses participent aussi à la table ronde en amenant un point de vue extérieur.
Le jeu de rôles permet aux élèves de réfléchir aussi bien aux différents acteurs, à leurs intentions et à leurs stratégies, ainsi qu’aux conséquences de ces dernières au sein du système des migrations internationales.

Les établissements scolaires participants

  • Collège Sismondi (avec des classes de Mesdames Michèle André et Hyade Janzi)
  • Collège André-Chavanne (avec des classes de Madame Caroline Ackermann)
  • Collège Calvin (avec des classes de Monsieur Hervé Denervaud)
  • Ecole de Culture Générale Jean-Piaget (avec des classes de Monsieur Renato Alva)
  • C.E.C Émilie Gourd classe de Monsieur David Pillonel
  • C.O. de Sécheron classe de Madame Diane Citherlet
  • C.O. de Budé (avec des classes de Madame Fabienne Jolliet et Monsieur Stephan Stucki)
  • C.O. des Voirets (avec des classes de Monsieur Mikael Grand)

Le poliScope dans les médias

RTS, la 1ère, 30 novembre 2016